Accueil / Reportages / Restauration d'une calade [28]

Restauration d'une calade

Une rue caladée, encaladée ou en calade, ou plus simplement une calade, désigne en Provence une rue en pente pavée (de galets du Rhône ou de la Durance) ou empierrée de pierres calcaires (des monts de Vaucluse par exemple). Quand il s'agit de pierres, celles-ci sont posées verticalement, sur champ (sur la tranche).
Le verbe calader signifie « paver », « empierrer ». L'artisan spécialisé dans le caladage des chaussées était le caladier (en occitan caladaire). On dit aujourd'hui caladeur.
Dans les campagnes, le terme calade était également employé pour désigner les aires de battage empierrées de forme ronde ou carrée, les sols de cours de maisons, les sols d'écuries.

(Source Wikipédia)

Restauration d'une calade à Villémus (Vaucluse) en novembre 2007.

© Christian Leyreloup